Qu’est ce que la chiropraxie

« Le docteur du futur ne donnera aucun médicament, mais intéressera ses patients au soin de la charpente humaine, à l’alimentation, à la cause et à la prévention de la maladie. »

– Thomas Edison

La chiropraxie est une médecine manuelle qui a pour objectif de prévenir, détecter et traiter les dysfonctionnements du squelette et ses conséquences, notamment au niveau de la colonne vertébrale et des membres.

Elle se base sur une compréhension globale du fonctionnement de l’organisme et des relations qui existent entre la colonne vertébrale, le système nerveux et certains troubles de la santé.

La chiropraxie prend en compte les facultés de récupération du corps humain.

Les manipulations et mobilisations articulaires sont appelées des “ajustements chiropratiques” et ils sont indolores.

Cette médecine non-médicamenteuse est utile dans de nombreux cas et est une réponse naturelle aussi bien en prévention qu’en guérison.

Elle est réglementée et pratiquée par des professionnels qui justifient d’un diplôme agréé par le Ministère de la Santé.

En savoir plus sur le décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux conditions d’exercices de la chiropraxie. 

La chiropraxie & les 3 piliers de la santé

🦋 UNE SCIENCE – Etude du corps par votre système nerveux pour y détecter les dysfonctionnements. Votre chiropracteur utilise ses connaissances anatomiques, biologiques, radiologiques … afin de déterminer si la chiropratique peut vous aider. 

🦋 UN ART – Corriger de manière précise les subluxations (en langage chiropratique) pour libérer les interférences qui existent au sein de votre corps.

🦋 UNE PHILOSOPHIE – C’est une vision globale de votre corps en tant qu’être doté de vie. Chaque être possède une intelligence innée qui lui permet de s’auto-guérir et de s’adapter en permanence aux différents stress (physiques, chimiques et émotionnels).

Ainsi , la chiropraxie permet d’établir 3 piliers de la santé.

Physique :

Dénouer les tensions et les blocages, retrouver une posture équilibrée, permettre un mouvement fluide de la colonne vertébrale

Chimique :

Booster l’immunité et le métabolisme

Émotionnel :

Libérer les peurs et les blocages du corps, aider à un meilleur sommeil, une meilleure respiration, une meilleure gestion du stress.

Comment est apparue la chiropraxie ?

Cette médecine nous vient des Etats-Unis, où elle a été fondée à la fin du 19ème siècle par Daniel David Palmer.

Ce dernier a en fait “professionnalisé” les manipulations vertébrales qui étaient pratiquées depuis des siècles et qui fournissaient des preuves de leur vertues curatives.
Il fonda ainsi la première école de chiropraxie en 1897.

Aujourd’hui il existe plus de 75000 chiropracteurs reconnus aux Etats-Unis.

La chiropraxie est même conseillée en première intention dans le cas de lombalgies par la prestigieuse American Medical Association.

La chiropraxie est reconnue en France par le Ministère de la Santé en 2000.

Dans le rapport « Thérapies complémentaires : leur place parmi les ressources de soins », l’Académie Nationale de Médecine reconnaît l’intérêt des manipulations vertébrales dans la prise en charge des lombalgies, des cervicalgies, mais également des céphalées d’origine cervicale.

Les chiropracteurs français ont attendu la loi du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé, dite loi Kouchner, avant d’être reconnus et de voir « l’usage du titre de chiropracteur […] réservé aux personnes titulaires d’un diplôme ». 

En 2011 les chiropracteurs deviennent les seuls thérapeutes non médecins autorisés à pratiquer des manipulations vertébrales sans avis ni certificat médical.

Extrait du décret n° 2011-32 du 7 janvier 2011 relatif aux actes et aux conditions d’exercice de la chiropraxie :

« Les actes de manipulation du rachis cervical sont réalisés, par le praticien justifiant d’un titre de chiropracteur »

« Après un diagnostic établi par un médecin attestant l’absence de contre-indication médicale à la chiropraxie, le praticien justifiant d’un titre de chiropracteur est habilité à effectuer les manipulations du crâne, de la face et du rachis chez le nourrisson de moins de six mois. »

Ils se différencient en cela des ostéopathes, qui ne peuvent pratiquer ces manipulations sans l’aval d’un médecin.

Comme tous les professionnels de santé, les chiropracteurs disposent d’un numéro ADELI. Cela garanti la vérification du diplôme des professionnels par leur agence régionale de santé (ARS).

La chiropraxie fait partie des médecines pour lesquelles vous n’avez pas besoin d’une prescription médicale pour consulter un chiropracteur.

Quelle est la différence ostéopathie et chiropraxie ?

    A qui s’adresse la chiropraxie ?

    vel, mi, Lorem massa lectus luctus ut et, sit felis